Nous vous proposons de découvrir et de partager le handiski ou ski en duo, pratiqué entre un passionné de ski en situation de handicap, et un passionné de ski alpin valide.

Le dual ski ou ski piloté

C’est un duo formé d’un skieur assis en situation de handicap et d’un skieur valide. En fonction des capacités, du skieur assis, il déclenche plus ou moins les virages avec plus ou moins d’aide du skieur valide formé au pilotage d’un fauteuil­-ski. C’est un vrai travail d’équipe où l’harmonie des mouvements est nécessaire.

personnes qui font du ski piloté

Le ski autonome

Le skieur en fauteuil utilise des stabilisateurs pour l’équilibre. Il pratique seul ou sécurisé par un skieur valide. Les personnes handicapées qui le souhaitent peuvent s’initier à cette pratique au cours des séjours, en prenant des cours avec l’ESF.

personne faisant du ski autonome

Etre pilote de fauteuil ski

Pour cette activité un pré-requis est indispensable : a minima, être à l’aise sur piste rouge.

En début de saison d’hiver, un week-end est dédié à l’initiation des nouveaux pilotes. Vous vous familiariserez avec les différents matériels de handiski, les techniques de pilotage et l’utilisation des remontées mécaniques. L’enseignement est assuré par un ou deux moniteurs diplomés d’état. Cette initiation à prix réduit peut vous permettre d’obtenir l’accréditation ®Tessier à piloter un dual ski.  En contrepartie vous vous engagez à participer à au moins 6 journées de ski dans les 2 ans après formation.

personnes faisant du ski

Skieurs valides accompagnants

Dans la mesure de nos possibilités d’accueil et la constitution du groupe un skieur accompagnant peut prendre en charge un skieur handicapé debout, ou découvrir l’activité handiski sans avoir participé à l’initiation. Pré requis : a minima, être à l’aise sur piste rouge.
Le groupe
Le groupe est constitué de 10 à 16 skieurs : 3 à 5  personnes en fauteuil ski, 1 skieur debout handicapé, 6 à 10 skieurs pilotes et accompagnants simple.

La vie du groupe

La notion d’entraide mutuelle prend la même importance dans ces moments de vie de groupe que lorsque l’on descend les pistes.
Les soirées et nuitées se font en gîte. Chacun s’investit dans la vie de groupe pour participer à la logistique et l’aide aux personnes handicapées.
Sur nos sorties « partagées », pas de personnel médical ni d’auxiliaires de vie ; la vie en communauté s’articule grâce aux contributions des participants. En fonction de son handicap, un participant peut avoir des besoins divers : aide pour manger, pour s’habiller, se coucher, faire sa toilette… Chacun, en fonction de sa sensibilité et son expérience apporte son aide à ceux qui en ont besoin.
Avant d’intervenir, nous vous conseillons de toujours demander à une personne handicapée si elle a besoin d’aide et de vous dire comment vous pouvez l’aider.

Les participations financières

Parce que le partage est une valeur clé d’UMEN, une contribution financière est demandée à chacun. Vous serez pris en charge de Toulouse (encadrement, matériel sportif, transport, hébergement, alimentation). Pour les participants valides, la contribution diminue en fonction de votre engagement physique. Par exemple : un pilote de fauteuil ski = 30% du tarif d’un passager fauteuil (se référer aux tarifs des séjours)


La saison est actuellement fermée,
contactez-nous pour plus d’information